Noirmoutier est une île basse située sur la côte Vendéenne, elle est de forme assez irrégulière.

Noirmoutier

Dans sa partie concave, elle offre une échancrure, par laquelle pénètrent trois étiers: l’étier du Moulin, l’étier de l’Arceau et celui des Coëfs. Ils se subdivisent en étreaux, puis en branches chargées d’alimenter d’eau de mer les marais salants. Les marais salants existant de nos jours ont des structures et un mode d’exploitation qui ont peu changés depuis la moitié du XVIII è siècle.

Marée salant

A la fin de la dernière récolte les marais sont remplis d’eau durant tout l’hiver.

Le relais du gois

Il faut profiter d’une marée de morte-eau pour mettre le marais à l’écour en ouvrant le « coui », ce qui permet de le vider en quelques jours.

Il fallait lisser minutieusement le fond des « oeillets », plus propres ils seraient , plus le sel serait de bonne qualité. Vers le mois de Mai, à l’occasion d’une grosse marée, par l’ouverture du « coui de cheveuil », il faisait circuler l’eau d’un bout à l’autre du marais. L’eau se réchauffait lentement et le sel se cristallisant, le travail du saunier commençait.

Le relais du gois